Publicité
akita
Article précedent «

L’Akita a conquis la planète

facebooktwittergoogle_plusmail

Ce chien japonais est juste irrésistible… mais il n’a pas que des qualités!

Comme des centaines de gens, Richard Gere et Alain Delon ont craqué pour un Akita, le chien japonais qui a conquis le monde entier avec son look de husky roux.  Les propriétaires étrangers était 33 en 2005, 359 en 2013 et 3.967 l’an dernier.

Du coup, il n’en reste plus pour les Japonais, pour lesquels c’est une des six races japonaises reconnues officiellement comme « Trésor naturel » du pays.

En effet, longtemps élevés pour la chasse, ces chiens doivent leur nom à la région du nord du Japon dont ils sont originaires. Ils sont grands, mesurant entre 60 et 70 centimètres et pesant entre 40 et 50 kg, avec des oreilles bien droites, des yeux un peu enfoncés et une tête d’ours.

Autrefois très populaire au Japon, sa grande taille est devenu un problème dans les petits logements qui se multiplient. Du coup, les étrangers ont pris la relève: Etats-Unis, Russie,  Chine,  France, Egypte, Koweït ou Indonésie.

Ce chien est apprécié pour sa sensibilité. « Il comprend comment vous vous sentez, rien qu’en étant près de vous, et il est loyal », dit un éleveur.

Les Japonais se rappellent tous d’Hachiko, un Akita qui, dans les années 1920, attendait chaque jour que son maître revienne du travail à la gare de Shibuya à Tokyo. Un jour, son maître est mort durant un de ses cours à l’université impériale de Tokyo, mais le chien a continué à l’attendre devant la gare pendant dix ans.

Une statue de Hachiko trône aujourd’hui à Shibuya, et il a inspiré un film en 2009, avec Richard Gere dans le rôle du professeur.

 

 


Publicité

x