Publicité
narval

Le narval est identifiable par sa défense et ses taches grises.

Article précedent «

Des bélugas adoptent un narval

facebooktwittergoogle_plusmail

« Il a trouvé des copains » : c’est de cette façon qu’un biologiste a résumé l’histoire d’un narval nageant à des milliers de kilomètres de son habitat habituel (l’océan Arctique) qui a été adopté par des bélugas du fleuve Saint-Laurent au Canada.

C’est la troisième année consécutive que le jeune narval, identifiable par sa défense et ses taches grises, est observé au sein de son improbable famille d’adoption. Car même si les deux espèces sont étroitement liées, il est rare de les voir interagir entre elles.  Ici, les petites baleines blanches ont totalement accepté le nouvel arrivant : ils nagent tous de la même manière, à la surface de l’eau en se frottant les uns aux autres et en exhibant leurs organes génitaux.


Publicité

x