PublicitéCirque Raluy
france gall
Article précedent «

Du France Gall à la sonnerie

facebooktwittergoogle_plusmail

On t’en parlait en décembre, à la mort de Johnny Hallyday : un collège de Nîmes (Gard) avait choisi une manière bien particulière de rendre hommage au rockeur en diffusant chaque jour une chanson différente de l' »idole des jeunes » en guise de sonnerie à l’interclasse.

Cette semaine, ce sont «Il jouait du piano debout» ou encore «Résiste» qui résonnent dans les couloirs de l’établissement, en l’honneur de France Gall, décédée dimanche dernier à l’âge de 70 ans.
« La plupart des élèves qui fréquentent l’établissement ne connaissent pas France Gall, ils ne connaissent pas ces artistes qui font partie du patrimoine de la chanson française, a confié Pascal Besson, le directeur du collège. En plus de rendre hommage à cette artiste, c’est une manière de leur faire découvrir ses morceaux. »


PublicitéCirque Raluy

x