Publicité
11 novembre

11 novembre: honneur et fierté pour les jeunes de La Possession

facebooktwittergoogle_plusmail

Le 11 novembre 2019 à la Possession, un peu plus de soixante élèves vêtus aux couleurs du drapeau ont participé à la commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale.

Cette cérémonie a été permise grâce à un travail de collaboration engagé depuis 2017 par les collégiens du Collège Jean Albany, rejoints par ceux du Collège Texeira Da Motta. Cette année, des élèves d’une classe de CM2 ont voulu y participer aux côtés de leurs aînés.

Après l’arrivée des officiels au Monument aux morts, un premier hommage a été rendu à Monsieur Louis Hoarau, ancien combattant marqué par les séquelles de la guerre et ayant récemment reçu la légion d’honneur. Puis Anelsha, Nolann, Apoline et Noémie ont chacun leur tour lu un extrait d’une lettre d ’Auguste Godron, poilu fils du brigadier de La Possession, mort au combat.

« Bouleversée »

« Je suis bouleversée d’avoir lu un extrait de la lettre de ce Possessionnais dont le nom est inscrit sur le Monument aux morts de ma ville aux côtés de tant d’autres, a confié Anelsha après sa lecture. Son témoignage est si touchant et démontre l’engagement des Réunionnais dans ce conflit mondial. Savoir qu’il a donné sa vie pour la France et la lecture de ses écrits me touchent énormément. Le cours d’histoire a pris depuis la proposition de ce projet une autre dimension ».

« Je me suis entraîné à prendre le bon ton grâce au professeur d’histoire qui a su revenir sur les mots porteurs de la lettre comme le terme HONNEUR. J’ai mis tout mon cœur dans cette lettre car forcément elle me touche plus. Il s’agit d’un Possessionnais qui a donné son sang pour que nous on puisse vivre librement. Je suis encore plus fier d’être français. »

Apoline en classe de CM2 exprimait également sa fierté : « Je tenais à être présente aujourd’hui et à lire cette lettre, je suis très fière . J’espère que ma professeure est contente de moi ».

« Je garderai ce jour à jamais dans ma mémoire », a indiqué de son côté Noémie.

ONAC 2e

Échanges avec les anciens combattants

Les anciens combattants présents se sont dits émus de voir cette jeunesse qui rappelle, 101 ans après, ce qu’était la Grande Guerre tout en ayant conscience que l’avenir est devant nous. Lors des échanges avec des anciens combattants, l’un d’entre eux a d’ailleurs rappelé aux élèves de la Classe Défense et Sécurité globale du Collège Jean Albany les propos du Maréchal Foch:

 » Parce qu’un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. « 

monument aux morts

Ensuite, les élèves ont interprété trois couplets de La Marseillaise accompagnés par l’orchestre « Tamarin », auprès de leurs professeurs de musique  M. Payet et M. Moufflet). Ils ont été applaudi et la fierté se lisaient sur leurs visages. Un des élèves, au début de la cérémonie, confiait qu’il était très stressé. En effet, il voulait surtout « faire honneur aux soldats » . Après l’interprétation, il s’est dit soulagé car il avait selon lui donné son maximum : « J’espère que mes parents et ma prof principale sont fiers de moi , j’ai tout donné. On dirait que mon cœur allait exploser ».

Pour rappel, cette action citoyenne a été possible grâce à l’engagement des équipes de direction (Mme Rouanet, Mme Mayer, et Monsieur Bonne) et des équipes éducatives ( Mme Bernard, Mme You-seen, Mme Revel et Mme Melchior) de ces établissements.

 


Publicité

x