Publicité
trois bassins hawai

Nos apprentis spéléologues. (Photos Olivier Lucas-Leclin)

Article précedent «

Hawaï: Kilauea sous le soleil et Kaumana Caves

facebooktwittergoogle_plusmail
Aujourd’hui, nous avons découvert l’un des plus grands tunnels de lave du monde, les Kaumana Caves, mesurant plus de 40 km.
La matinée a été calme, cependant nous nous sommes réveillés très tôt afin de nous rendre à pied à la maison du volcan, tout en admirant les paysages ensoleillés de la caldeira du Kilauea . Pour finir notre shopping du matin dans les boutiques du Parc national, nous avons profité de la malbouffe typique américaine qui ne nous a d’ailleurs pas déplu !
Galeries étroites ou gigantesques, environnement sombre et humide… Bienvenue dans les Kaumana Caves ! Voilà ce que nous a réservé cet après-midi hors du commun, mais tout de même compliqué pour certains, peu rassurés d’être dans un tunnel de lave sous terre !
trois bassins hawai

Kaumana Caves, un tunnel de lave de 40 km.

trois bassins hawai

Voyage au centre de la terre.

Refroidis depuis plus d’un siècle, ces gigantesques tubes de lave formés par d’anciennes coulées datant de 1881, sont de nos jours accessibles au public. Nous y avons découvert les formations typiques d’un tunnel avec des stalactites et stalagmites, et d’étranges coulures sur les parois.
trois bassins hawai

D’insolites sculptures de lave.

trois bassins hawai

Par ici la sortie.

Suite à cette exploration très inhabituelle, nous sommes rentrés au Kilauea Military Camp, et nous nous sommes directement préparés pour faire la présentation de notre île dans la salle de conférence du Parc national, pour expliquer les raisons de notre venue et le travail effectué depuis le début de l’option parc national : le livre « Regards sur une île » et puis notre webdocumentaire, devant un petit comité d’Américains venus nous écouter.
hawai trois bassins

Présentation du voyage et de sa genèse devant un public d’Américains. (Photo G.Gu)

Enfin, pour finir la journée en beauté, pendant que nous jouions comme d’habitude dans la salle d’arcade, nous avons rencontré des étudiants venus d’une université de Géorgie. Nous avons passé la soirée à échanger, et à nous apprendre des danses, des mots en anglais, en français ou même en chinois, et à rire ensemble.
Avant d’aller se coucher, nous avons même échangé nos comptes sur les réseaux sociaux et fait des photos ensemble avant de nous dire au revoir.
Demain, nous descendrons avec des rangers dans la caldeira du Kilauea, par un sentier qui vient juste de rouvrir.
Cet  article a été rédigé par Margot Lucas-Leclin et Corentin Bonmalais du collège de Trois-Bassins. A lire aussi sur leur padlet et sur la page Facebook « Regards sur une île ».

Publicité

x