Publicité
societe

Photo Thierry Villendeuil

Le lycée Leconte-de-Lisle rend hommage aux victimes de la Première guerre mondiale

facebooktwittergoogle_plusmail

Quatre classes du lycée Leconte-de-Lisle de Saint-Denis ont érigé un monument à la mémoire des anciens élèves de l’établissement morts pour la France durant la Première guerre mondiale.
« Ce lycée occupait précédemment les locaux de l’actuel collège Bourbon, en centre-ville, avant son déménagement au Butor en 1967, remarque Nelly Bussy, professeur d’histoire-géographie et référente du projet. La plaque commémorative sur laquelle sont gravés les noms des anciens élèves morts durant la guerre est restée au collège ».
Dans le cadre de la mission centenaire de la Grande Guerre, ces élèves ont choisi d’honorer la mémoire de ces poilus en construisant une tranchée symbolique en pierre et en terre intégrée dans l’arboretum du lycée.
Sur celle-ci sont installées des plaques sur lesquelles apparaissent les 97 noms, auxquels s’ajoutent les informations récupérées par la centaine d’élèves. Chaque nom s’accompagne d’une citation imaginée par les jeunes. Ainsi, Achille Cazemage, « né le 17 février 1892 à Salazie, mort au combat le 2 mai 2016 à Fontaine-les-Cappy, dans la Somme », se voit offrir cette citation : « J’ai quitté mon paradis où la nature est si belle pour aller combattre sous les feux de l’enfer »


Publicité

x