Publicité
caca merde excrement

Une appli pour traquer les cacas de San Francisco

facebooktwittergoogle_plusmail

Choqué de voir des excréments d’animaux et d’humains dans les villes de San Francisco, Sean Miller a mis au point une application permettant de les signaler aux services municipaux.

En déménageant à San Francisco, Sean Miller ne s’attendait pas à découvrir une ville aussi sale. A cause du développement d’entreprises technologiques, San Francisco a vu le prix de son immobilier flamber. Résultat: la ville de 900 000 habitants est aussi tristement connue pour ses très nombreux SDF. Des sans-abris contraints de faire leurs besoins dans la rue.

Screenshot_20181024-162926

Source: Playstore

65 appels par jour

Afin d’enrayer le fléau des cacas de chiens et d’habitants, Sean Miller a créé SnapCrap (crap signifiant « caca »), une application mobile inspirée de Snapchat mais dont l’objectif est tout autre: l’utilisateur prend en photo l’excrément traînant dans la rue et l’envoie aux services municipaux, le 311, afin qu’ils procèdent au nettoyage. Aux Snapcrappeurs d’y ajouter une petite légende marrante ou de pousser un coup de gueule en même temps.

Le problème des cacas est tel le 311 reçoit 65 appels quotidiennement à ce sujet, selon le San Francisco Chronicle. Une « brigade caca », la « Poop Patrol », a même été créée!


Publicité

x