PublicitéQJ_750x92_WEB
substance_blanche

la myéline (substance blanche) qui joue un rôle important dans ton processus d'apprentissage.

#Sciences : Le Cerveau est-il plus développé lorsqu’on est bilingue ?

facebooktwittergoogle_plusmail

Aujourd’hui on va t’expliquer en quoi le fait de parler deux langues dès le plus jeune âge modifie le développement du cerveau. Certains spécialistes avaient émis l’idée dans un premier temps que le fait d’apprendre deux langues dès le plus jeune âge pouvait perturber les circuits de l’apprentissage.

Mais de nombreuses études ont montré le contraire. En effet, le fait d’être bilingue dés son jeune âge est un gros avantage pour le cerveau. Parler deux langues affecte de façon positive la structure du cerveau et certaines performances cognitives.

Plusieurs chercheurs de différents laboratoires à travers le monde ont mené une étude commune et des résultats ont été publié en 2020. Durant ces travaux, les scientifiques ont examiné les variations de la matière grise et de la matière blanche de plus de 700 participants bilingues et monolingues âgés de trois à vingt et un an.

Les résultats de l’évolution de la matière grise et blanche sur les monolingues au cours du développement cérébral avec l’âge permet de trouver des résultats connus.

Le résultat connu est qu’avec les années, il y a une perte normale de matière grise dû au développement du cerveau et une augmentation de la matière blanche qui s’explique par la myélinisation des axones des neurones* quasi inexistante à la naissance. Toutefois, les résultats sont complètement différents pour les bilingues. En comparant dans le détail le cerveau des monolingues et des bilingues, les scientifiques montrent que les enfants qui parlent deux langues semblent en moyenne perdre moins de matière grise à partir de la fin de l’enfance et de l’adolescence. De plus, ils ont plus importante augmentation de la matière blanche dès le milieu et à la fin de l’adolescence.

Au-delà d’un certain nombre d’avantages, être bilingue dès le plus jeune âge aurait un impact sur le développement même du cerveau, en influant sur sa constitution.

Kesako ? La *myélinisation des axones des neurones : La myéline (substance blanche qui occupe une grande partie du cerveau) joue un rôle déterminant dans le processus d’apprentissage et de mémorisation.  Elle assure également une propagation rapide des informations dans le système nerveux, sous forme de signal électrique.

la myéline (substance blanche) qui joue un rôle important dans ton processus d'apprentissage.

la myéline (substance blanche) qui joue un rôle important dans ton processus d’apprentissage.


PublicitéQJ_750x92_WEB

x