PublicitéQJ-15-euros-an
malbouffe

L'idée stupide du jour: fêter la journée de la malbouffe avec des hamburgers et des sodas.

Article précedent «

Halte à la malbouffe!

facebooktwittergoogle_plusmail

Parce qu’elle fait autant de mal à l’agriculture qu’à la santé, la malbouffe (« junk food » en anglais) a sa journée annuelle.

70% des 8-19 ans grignotent en dehors des repas, et 40% vont au fast food régulièrement. Trop gras, trop sucré, trop riche, notre régime quotidien fait surtout mal aux classes les moins riches de la population. Il a remplacé le manque des générations précédentes, et fabriqué une génération en surpoids. Face au phénomène, les slogans du style « mangez 5 fruits et légumes par jour » ne font pas le poids!

Pourtant, on sait tous que la malbouffe provoque des soucis de santé: diabète de type 2, surpoids, hypertension, soucis cardiaques et même cancer ou dépression y sont liés. Par exemple, un menu type dans un fast food fait 1 200 calories, soit la moitié de ce qu’une femme adulte doit manger par jour. Un milkshake contient 59 additifs chimiques alimentaires en plus, des substances qui lui donnent sa couleur, son goût ou encore sa texture. une canette de soda, cela équivaut à 10 morceaux de sucre.

Voici quelques autres chiffres qui donnent le tournis: depuis 1980, l’obésité a augmenté de 27,5 % chez les adultes, et de 47 % chez les enfants. En 1997, 8,5 % de la population française était obèse, contre 14,5 % aujourd’hui, soit 6,5 millions de personnes.

Aux Etats-Unis, 34,9 % des adultes sont obèses (et 6 % gravement), soit 4 fois plus qu’il y a 30 ans. Dans le monde, l’obésité tue 3 400 000 de personnes chaque année: trois fois plus que la malnutrition.

 

 


PublicitéQJ-15-euros-an

Publicité

Vas-tu continuer tes études en Métropole?

Loading ... Loading ...
x