PublicitéQJ-juin-juillet
esport1
Article précedent «

L’essor de l’E-sport

facebooktwittergoogle_plusmail

Le célèbre jeu vidéo de cartes hearthstone organisait une étape-tournoi à la réunion le week-end du 4 et 5 mars à sainte-marie. l’occasion pour des joueurs amateurs de se frotter aux gamers professionnels de l’arma team. bienvenue dans le monde de l’e-sport !

Dans la salle, les spectateurs commentent à voix basse le match. Il ne faudrait surtout pas déconcentrer Krosis et Odemian, un joueur réunionnais sélectionné lors étapes qualificatives affrontant un joueur professionnel, en pleine finale de Hearthstone. Organisé par NRJ Mobile Réunion, le tournoi a permis à 11 gamers péi de rencontrer les pros de l’Arma Team le week-end du 4 et 5 mars au Cinépalmes de Sainte-Marie. Une première à La Réunion où l’ e-sport n’est pas encore très développé.

Joueurs sponsorisés

Les e-sportifs, ce sont ces joueurs de jeu vidéo qui participent à des compétitions organisées partout dans le monde. A peine sortis de l’adolescence pour la plupart, ils s’affrontent sur des jeux tels que le jeu de tir Overwatch, Counterstrike, League of Legends (LOL) et même des jeux de cartes comme Hearthstone. « Il faut un jeu qui attire les gens parce que plus les gens aiment ce jeu, plus il y a de tournois et plus ça attire les sponsors », précise Vinz, e-sportif et entraîneur de l’Arma Team. Il faut aussi qu’il comporte un mode permettant à deux joueurs minimum de s’affronter. « On retrouve toutes les compétitions de tous ces jeux à certains grands événements comme le Dreamhack, explique Vinz. Cela permet aux fans des différents univers de se retrouver, aussi bien les joueurs, les organisateurs, les visiteurs que les marques et sponsors. » Car, comme dans le football et d’autres sports plus traditionnels, les joueurs professionnels sont sponsorisés, gagnent de l’argent en cas de victoire et peuvent même en vivre ! C’est le cas de Pavel, champion du monde de Hearthstone à seulement 19 ans (lire ci-dessous).

La revanche des geeks

« On gagne largement de quoi vivre correctement, confie Vinz, qui travaille également pour la web TV de l’Arma Team (www.twitch.tv/armatvhs). Suivie par 5 000 à 15 000 personnes pendant les matchs en live et par 3 000 à 4 000 internautes sur des contenus plus classiques, la chaîne de l’Arma Team est la plus grosse web TV en France consacrée au jeu Hearthstone. Il y a quelques années encore, Vinz, Parisien de 28 ans, n’aurait jamais pensé en faire son métier. « Je suis un peu plus vieux que la plupart des joueurs, sachant que la moyenne d’âge sur Hearthstone est de 17 à 22 ans environ, explique-t-il. A mon époque, ce n’était pas très développé et les parents ne trouvaient pas ça sérieux que l’on passe autant de temps à jouer. Aujourd’hui, un jeune qui fait ses études peut envisager l’ e-sport comme projet professionnel. » Il ne suffit pas cependant pas d’être geek pour devenir professionnel. L’ e-sport demande en effet beaucoup de travail. Selon Vinz, il faut jouer 8 à 10 heures par jouer si l’on veut avoir une chance de bien se classer et de remporter des tournois. Ce qui implique aussi de faire des choix. Lui qui a été vice-champion du monde de Yu-Gi-Oh ! et adore FIFA n’a aujourd’hui plus le temps d’y jouer !

Pavel, 19 ans, champion du monde
Pavel a remporté en novembre dernier le  titre de champion du monde sur Hearthstone. Photo : Emmanuel Grondin

Pavel a remporté en novembre dernier le titre de champion du monde sur Hearthstone.
Photo : Emmanuel Grondin

Pavel, le champion du monde actuel sur Hearthstone, était l’un des invités phares du tournoi au Cinépalmes. le jeune russe de 19 ans nous parle de son parcours. Son nom est entré dans la légende de l’ e-sport en novembre dernier. Pavel, un Russe de 19 ans, est devenu champion du monde du jeu Hearthstone lors de la finale organisée dans le cadre de la Blizzcon, la convention autour de l’univers Blizzard. Quelques jours plus tôt, avant même qu’il ne gagne le tournoi, le jeune joueur professionnel était recruté par l’Arma Team. Une chance pour l’équipe qui a su déceler son fort potentiel !

Une longueur d’avance
esport3

Photo : Emmanuel Grondin

« Je me suis mis à Hearthstone alors que le jeu était encore en beta-test, fin 2014, se souvient Pavel. Mais j’étais trop jeune. Même si je m’étais qualifié à des tournois, je ne pouvais pas y participer à cause de problèmes de visas. J’ai dû attendre 2015 pour être majeur et participer à des tournois aux États-Unis. Depuis, je n’ai jamais vraiment quitté les finales européennes. » Selon lui, pour devenir e-sportif, c’est « comme dans la vie en général » : « vous devez vous donner les moyens ». Et d’ajouter : « Si on s’y met avant même que le jeu ne sorte, et qu’on travaille, travaille, travaille, ça vient naturellement à soi. Quand le jeu sort officiellement, on a déjà une longueur d’avance sur les autres. » Selon le site wiki.teamliquid.net, Pavel aurait empoché pas moins de 250 000 dollars (soit 236 000 euros environ) avec son titre de champion du monde.

3 Questions à Speculoose et Imainriver

esport5

Florian et Valentin Rivière Photo : Emmanuel Grondin

Florian et Valentin Rivière ont 18 et 19 ans. les deux frères originaires de la Ravine-des-Cabris se sont tous deux qualifiés pour la finale.

■QJ : Comment avez-vous découvert le jeu Hearthstone et combien de temps y consacrez-vous ?

■Florian & Valentin : C’est un ami qui nous a fait découvrir le jeu il y a deux ans. On était déjà fans de Yu-Gi-Oh ! et Magic donc ça nous a tout de suite plu puisque c’est aussi un jeu de cartes et de stratégie. On est toujours au lycée, donc on ne peut y jouer qu’en rentrant des cours, 2 heures par jour environ. Les parents mettent un peu le hola !

■QJ : Est-ce qu’on est désavantagé à La Réunion, à cause d’un moins bonne connexion internet par exemple ?

■Florian & Valentin : Sur Hearthstone pas vraiment parce que c’est un jeu de cartes, le temps n’est pas vraiment un facteur. Mais sur des jeux comme LoL ou Overwatch, ça peut être galère. Un 1/10e de retard (lag) suffit parfois à changer beaucoup de choses !

■QJ : Speculoose, tu as gagné tout à l’heure un match contre Pavel, le champion du monde. Ca fait quoi ?

■Florian & Valentin : C’est incroyable, je ne réalise pas vraiment. C’est un honneur d’avoir joué contre lui. Et c’est la preuve que l’on a toutes ses chances même face au champion du monde. C’est un jeu de stratégie et un peu de chance aussi !

Hearthstone

esporthearth

Hearthstone (anciennement Hearthstone: Heroes of Warcraft) est un jeu de cartes à collectionner en ligne, se déroulant dans l’univers de fiction médiéval-fantastique de Warcraft, développé et édité par la société Blizzard Entertainment. Le jeu en ligne est sorti officiellement le 11 mars 2014 sur PC et OS X. Hearthstone est un jeu gratuit qui se joue généralement 1 vs 1, un joueur contre un autre à la fois. Un deck de 30 cartes est distribué au départ. Chaque joueur incarne un personnage et utilise les attaques, les effets, etc. pour battre l’adversaire.

Cyprien et Squeezie lancent une chaîne de jeux vidéo

esport6

Les deux plus gros Youtubeurs français, Cyprien et Squeezie, viennent de lancer une webTV consacrée aux jeux vidéo. Appelée « LeStream », elle sera visible tous les jours de midi à 2 heures du matin (heures de Métropole) avec des émissions présentées par des joueurs et des Youtubeurs. Cyprien et Squeezie produisaient déjà ensemble des vidéos sur les jeux sur leur chaîne YouTube commune.

Gaëlle GUILLOU

PublicitéQJ-juin-juillet

x