Publicitébanniere-QJ-MAR-728X90
repetitions

Les élèves en pleine répétition. (Crédit collège Trois Bassins)

« Résidence d’artiste » au collège

facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article a été rédigé par Rachel Brancard, de la 3e3 du collège Trois-Bassins.

Une danseuse et un compositeur sont intervenus auprès de 24 élèves volontaires de 4e du collège de Trois-Bassins dans le but de créer une production artistique montrée à d’autres élèves. Dans cet atelier, Lilian Boitel (le compositeur) et Edith Chateau (la chorégraphe), ont travaillé avec les élèves pendant une dizaine de jours consécutifs au sein du collège.

Le mardi 30 mai, ces élèves ont donné une représentation de leur production au gymnase de Trois-Bassins. Ils ont fait un « battle » contre le collège Simon Lucas de l’Etang-Salé. Les autres élèves de 4e ainsi que les parents ont été conviés à y assister.

Le thème de leur interprétation a été le « Boléro » de Ravel qui est un mélange de musique électrique et de danse contemporaine.

Les élèves de 4e ont trouvé cette activité très « divertissante » : « Cela nous change des cours et on n’a pas souvent l’occasion de profiter de ce genre d’occasion. Cela nous a tout d’abord appris à danser, à être coordonnés. Cela nous a aussi permis de passer du temps avec nos amis. Nous avons découvert des termes techniques tels que « marquages » (sur le sol, des morceaux de scotch de différentes couleurs servent à repérer les endroits où doivent se placer les danseurs), « filage » (Le filage c’est la mise en scène d’un spectacle artistique, dans les conditions réelles mais sans le public) ».  Ils ont également découvert la musique électronique.

Rachel trois bassins

Rachel, auteure de l’article. (Crédit collège Trois Bassins)

Questions à la chorégraphe Edith :

– Depuis combien de temps exercez-vous ce métier?
– Edith: Je suis interprète depuis 2002 et l’association « Compagnie 3.0 » et moi avons donné notre première représentation en 2015 avec le lycée Bellepierre.

– Ne travaillez-vous qu’avec des élèves de 4e?
– Non, nous intervenons auprès de tous les publics.

– Quelles connaissances et compétences faut-il pour exercer ce métier?
– Ce métier nécessite des formations, beaucoup de pratique, d’entraînement ainsi que beaucoup de scène.

– Qu’est-ce que cela vous apporte et que pensez-vous apporter aux élèves?
– Cela me permet de transmettre un savoir-faire ainsi que mon savoir vivre.

representation

Une représentation est aussi prévue aujourd’hui au Séchoir.

L’avis de nos profs

Mme Poulvelarie, documentaliste et « référente culture » du collège  a eu un rôle particulier dans cette aventure. Elle l’explique et s’exprime sur cette expérience : « Ce fut une très belle expérience, j’étais chargée de l’organisation c’est-à-dire caler les dates, faire le lien avec la gestion, entrer en contact avec l’artiste… Il faut savoir qu’une résidence d’artiste est une proposition de l’artiste lui-même et non pas du collège. J’ai été chargée également de faire rattraper aux élèves les heures de cours « perdues » ce qui leur permettait de ne pas décrocher au niveau scolaire. Cette expérience a transformé les élèves car les rapports entre les adolescents ne sont pas toujours faciles et ces interventions leur ont permis de réaliser un merveilleux travail de groupe, ce qui leur a aussi permis de se découvrir et de sentir mieux dans leur peau. »

Mme Levasseur, la professeure d’éducation musicale du collège est ravie de cette expérience. Elle a assuré, comme Mme Poulvelarie, le lien entre les artistes et le collège. Elle s’est occupée de motiver les élèves lorsqu’ils ne donnaient pas le meilleur d’eux-mêmes en les rassurant et leur apportant de l’énergie. Elle précise qu’elle  « est très contente du résultat car ce fut une super expérience pour les adolescents qui n’ont pas souvent l’occasion de s’exprimer. Les élèves ont pu être en lien avec les arts – la fibre artistique ». La représentation des élèves au gymnase a été applaudie par le public et les parents. Elle s’en réjouit « car la danse contemporaine n’est pas une chose que nous avons souvent l’occasion de voir ».

Les élèves se produisent une nouvelle fois, au Séchoir cette fois-ci, dans le cadre du dispositif des « Rencontres dansées », ce jeudi 8 juin 2017.

 


Publicitébanniere-QJ-MAR-728X90

x