PublicitéQJ-15-euros-an
pelican

Un pélican frisé.

Le musée Delta

facebooktwittergoogle_plusmail

Dans le cadre de notre partenariat avec Globe Reporters, nous publions les articles réalisés par les élèves de La Réunion. Aurélien Saulquin et Mathis Saillon de la 6e Azalée du collège Jean Albany (La Possession) nous présentent le musée Delta.

Mihai Petrescu, un chercheur scientifique qui travaille au musée Delta, en Roumanie, dit que Delta a pour deuxième nom « le paradis des oiseaux». Il dit ainsi qu’il y a 300 espèces de différents oiseaux dans ce musée. C’est un musée environnemental.

Les habitants du Delta se nourrissent majoritairement de poissons et de viande. Ses habitants pêchent énormément pour se nourrir, donc il y a de la surpêche. Il y a environ 11 000 habitants dans le Delta.

Il y a 300 espaces de différents oiseaux  comme le pélican, le pygargue à queue blanche. Les maisons dans les zones inondées ont souvent une structure en bois. Dans le cas des habitants particuliers il y a en plus un renforcement de terre.

Au début, les familles venaient car c’était le « paradis », il y avait de quoi nourrir tout le monde mais maintenant il y a des vaches et des chevaux qui traînent en liberté dans le Delta donc les habitants doivent les nourrir en donnant du maïs pour qu il ne deviennent pas sauvages.


PublicitéQJ-15-euros-an

x