Publicitébanniere-QJ-MAR-728X90
Sans titre (13)

Salim réussira-t-il à sauver son amie ? (© Glénat)

Il faut sauver Ewilan !

facebooktwittergoogle_plusmail

Lors de son stage de 3e au QJ, Lou-Ann Grosmaire, 14 ans, du collège Raymond-Vergès à La Possession, a lu pour toi Les mondes d’Ewilan, la forêt des captifs. Si tu aimes la fantasy, cette bédé basée sur le livre du même nom de Pierre Bottero va te plaire. Lou-Ann te raconte.

Lou-Ann a "dévoré"  la bédé. (© Myriam Dandine)

Lou-Ann a « dévoré » la bédé. (© Myriam Dandine)

L’histoire

Ewilan et Salim sont deux meilleurs amis qui vivent dans un monde étrange nommé Gwendalair. Ils prévoient d’aller dans le monde normal, le nôtre. Le soir avant de partir, ils mangent avec Maniel. Celui-ci est inquiet car Ewilan et Salim sont recherchés par la police dans le monde normal. Mais les deux jeunes ados partent quand même. Dès leur arrivée, ils se font agresser par des personnes cagoulées qui capturent Ewilan et laissent Salim, inconscient. Quand il se réveille, il entend Ewilan même si elle n’est pas à ses côtés. Elle essaie de lui indiquer où elle est. Salim part à sa recherche, mais les pouvoirs d’Ewilan sont neutralisés. Les kidnappeurs ont emmené Ewilan dans un laboratoire de recherches où ils lui coupent les cheveux et lui injectent des produits dans le sang. Salim finit par trouver le labo et essaie en vain de pénétrer à l’intérieur. Il est désespéré quand soudain Maniel arrive : il est venu l’aider ! Finalement, les deux garçons réussissent à entrer dans le labo et retrouve Ewilan quand soudain un slitch apparaît

L’avis de Lou-Ann

Les mondes d’Ewilan, la forêt des captifs est une très bonne bédé. Elle est très facile à lire.  J’aimerais beaucoup découvrir les autres tomes de la série pour mieux comprendre l’ensemble de l’histoire ! Je suis assez difficile sur les livres, les poèmes et les bédés, mais celle-ci est vraiment palpitante. J’aime beaucoup le fait qu’Ewilan puisse parler avec une personne sans être au même endroit que cette dernière. Pierre Bottero, l’écrivain, dont les livres ont été adaptés en bédé, a vraiment eu de bonnes idées. Le style du dessin est aussi très beau.

 


Publicitébanniere-QJ-MAR-728X90

x