PublicitéQJ-15-euros-an
2019_FAZSOI_001_0057@ (8 sur 13)

80 collégiens et lycéens à bord du Nivôse

facebooktwittergoogle_plusmail

Le jeudi 2 mai 2019, le capitaine de frégate Nicolas Malbec, commandement de la frégate de surveillance Nivôse, a organisé une journée de sortie en mer avec à bord 80 personnes, principalement des jeunes collégiens et lycéens.

L’objectif de cette journée était de permettre à des jeunes de découvrir la Marine nationale, ses marins, mais aussi la variété et la richesse de ses métiers, indiquent les Forces Armées dans la Zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI) dans leur communiqué.

En matinée, après l’appareillage, différents ateliers ont été animés par les marins du Nivôse : une visite du bâtiment, un atelier d’apprentissage des principaux nœuds marins, une découverte des systèmes d’armement du bâtiment ainsi qu’une sortie en embarcation légère.

2019_FAZSOI_001_0057@ (4 sur 13)

Le repas du midi s’est déroulé sur la plateforme hélicoptère afin de permettre aux jeunes d’échanger librement avec les marins du bord. Un stand d’information sur le recrutement de la Marine était également animé par une personne du bureau de recrutement de la base navale.

Des classes parrainées par le Nivôse

Les jeunes élèves embarqués pour cette journée sont des classes parrainées par le Nivôse. Le bâtiment militaire, fort de son lien avec sa ville marraine Saint-Pierre, parraine des classes de collégiens et de lycéens. Des jeunes participants à une préparation militaire marine (PMM) et une troupe de scouts de Saint-Denis ont également été invités à bord afin de leur faire découvrir la réalité de la vie embarquée.

2019_FAZSOI_001_0057@ (12 sur 13)

Basée à la Réunion, le Nivôse est l’une des deux frégates de surveillance des FAZSOI. Accueillant une centaine de marins en son bord, elle a pour mission de garantir la souveraineté française dans les zones économiques exclusives en luttant contre la pêche illégale.

Elle participe également à la lutte contre le narcotrafic, le trafic d’armes, la piraterie, le terrorisme et contribue au renforcement des capacités maritimes de nos partenaires dans la région.


PublicitéQJ-15-euros-an

x