PublicitéCirque Raluy
drone-commandes

(Photo: Raymond Wae Tion)

Article suivant »

Boire ou conduire…un drone, il faut choisir

facebooktwittergoogle_plusmail

Dans le New Jersey, aux États-Unis, il n’est plus possible de conduire un drone en état d’ivresse.

Boire ou conduire, il faut désormais choisir dans le New Jersey. Une loi vient d’être en effet adoptée dans ce État américain visant à interdire le pilotage de drone en état d’ivresse ou sous l’influence de drogue, sous peine de s’exposer à une peine de prison de 6 mois maximum et/ou une amende pouvant grimper jusqu’à 1 000 dollars.

Une amende salée et la prison, c’est aussi ce que risquent ceux qui se servent d’un drone pour obtenir des informations sur des prisons ou qui gênent les secours dans les interventions.

Les drones causent en effet de plus en plus d’incidents ou empêchent les pompiers d’intervenir correctement, d’autant plus sous l’effet de substances illicites.

Une quarantaine d’autres États ont aussi adopté des lois liés à l’usage des drones.

 

 


PublicitéCirque Raluy

x