Publicité728 Cine╠ü
telephoneAFP

Clinique de « détox numérique »

facebooktwittergoogle_plusmail

La première clinique de « désintoxication numérique » brésilienne a vu le jour. Elle accueille les accros aux nouvelles technologies, une nouvelle addiction qui touche le travail et les relations avec les proches.

 

Le concept existe ailleurs dans le monde mais cet institut est le premier établissement du genre au Brésil. Beaucoup de Brésiliens en effet souffrent de nomophobie (de l’anglais « no mobile phobia ») : une peur panique à l’idée d’être privé de son téléphone portable. Ce sont des troubles du comportement, et les traitements sont gratuits. 800 personnes sont déjà entrées : adolescents qui jouent en ligne des journées entières ou adultes ayant perdu leur emploi ou rompu des relations amoureuses à cause des réseaux sociaux.

Parfois, il faut même des médicaments et en plus des troubles psychiques, cette addiction peut aussi entraîner des problèmes physiques.à cause de la pression sur le cou.

Souvent, les patients n’ont pas conscience du problème et ont besoin de l’intervention de proches pour demander de l’aide.


Publicité728 Cine╠ü

x