PublicitéQJ-15-euros-an

« Comme des garçons »: les avis du ciné-club de Maison Blanche

facebooktwittergoogle_plusmail

A l’occasion de la Coupe du monde de football féminin, dont le coup de sifflet est donné le vendredi 7 juin, le QJ partage les avis des élèves du collège de Maison Blanche qui ont visionné le film « Comme des Garçons ». (Article paru initialement le 19 février 2019).

Résumé: Ce film inspiré d’une histoire vraie se passe en 1969. Un journaliste arrogant, Paul Couard, se retrouve contraint d’organiser une kermesse au sein de son entreprise, le journal Le Champennois, avec l’aide d’Emmanuelle, la secrétaire de son chef. Suite à une remarque de celle-ci, Paul Coutard décide d’organiser un match de football féminin. Ils se prennent ensuite au jeu et tente de monter une véritable équipe. Mais cela ne va pas être une mince affaire compte tenu du machisme affirmé des dirigeants de La Ligue de Football Français.

comme des garcons

Carton rouge pour les filles de Reims
  • Clémence Rivière, 3e : « Je trouve le sujet intéressant mais pas assez mis en avant dans le film. Le sujet principal, les Filles de Reims, est caché derrière un humour douteux et une histoire d’amour ennuyeuse et « clichée ». Cependant, ce film traite d’un sujet intéressant et permet tout de même d’en apprendre un peu plus sur le football féminin et le combat pour l’égalité homme-femme. En effet, si dans ce film le football est mis en avant, c’est aussi dans leur travail, leur éducation et leur « valeur » que les femmes ont longtemps été considérées comme une sous-catégorie et non l’égal des hommes. Encore aujourd’hui les femmes se battent pour une égalité qui devrait être évidente aux yeux de tous ».
  • Marie-Lou David, 6e : « J’ai bien aimé ce film car il montre que ce n’est pas toujours les garçons les plus forts. Ce qui m’a aussi touchée, c’est que les filles se battent ensemble et qu’elles ne peuvent pas se séparer. Dès qu’il en manque une, elles ne jouent pas. Bref, elles ont un bon esprit d’équipe. »
  • Romain Velprat, 6e :« Ce film en est un bon film car il est comique et parce qu’il retrace aussi l’origine du sport féminin en France. Les filles de Reims ont réussi à changer les mentalités en se battant contre certaines personnes qui les empêchaient de jouer car ils trouvaient que le football n’était pas un sport féminin. Je le recommande car on voit la difficulté des femmes pour être acceptées dans ce monde du football, de voir les mentalités de l’époque et de se rendre compte à quel point elles ont changé. »foot feminin
  • Rafael Tian-Van-Kai, 6e : « Ce film était superbe. C’est une très bonne comédie, passionnante et émouvante avec de nombreux rebondissements. Il raconte l’histoire d’un journaliste (Paul Coutard) qui pour la kermesse de son entreprise, souhaite organiser un match de football féminin. Sauf que nous sommes en 1969 et à cette époque, il faut une autorisation maritale pour qu’une femme puisse jouer au foot !! Il a donc fallu convaincre tous les maris de laisser leur femme jouer. Le réalisateur de ce film a voulu nous faire comprendre qu’il y a 40 ans les femmes n’avaient pas autant de droits qu’aujourd’hui, et que juste pour jouer au foot les femmes avaient besoin d’une autorisation de leur mari !! Heureusement qu’aujourd’hui les droits des femmes ont beaucoup évolué. J’adore le concept de ce film. Ces filles ont réussi à changer les mentalités.»
  • Winka Tien, 3e : « J’ai aimé regarder ce film car je retrouve l’humour français qui m’amuse et me fait rigoler même si lorsque je l’ai visionné, j’arrivais à anticiper l’action suivante, et je trouve cela un peu dommage. Le titre est bien choisi. Le décor et les tenues respectent bien les années 60. Les chansons, surtout “Comme un garçon” interprétée par Sylvie Vartan, vont parfaitement avec l’ambiance de l’histoire. Le jeu des acteurs est bon. C’est un peu un film historique qui délivre le message suivant : les femmes se sont battues et se battent encore dans la société pour être valorisées, avoir de la reconnaissance, … Mon passage préféré c’est quand l’équipe féminine joue son premier match contre les cadets de Reims. Je recommande ce film pour les personnes qui aiment l’histoire, le sport et la comédie française… »

    club cine college maison blanche saint-paul

    Le ciné-club du collège de Maison Blanche (Photo G. Gu)

Les femmes atteignent leur buuuuuuut!
  • Jules Coche, 6e : « Ses points forts : Ce film est touchant, drôle, avec du suspense, je ne lui ai trouvé aucun point faible. Les décors sont très bien faits car on a une véritable impression d’être dans les années 60 ou 70, les acteurs jouent juste, l’histoire tient bien la route, elle est inspirée de faits réels. Les dialogues sont drôles. Le titre est très bien choisi, il reflète bien le sujet du film. Quelques scènes m’ont marqué: celles dans lesquelles les filles remettent les garçons à leur place lors d’un match. Dans ce film le réalisateur montre bien que l’égalité hommefemme a été difficile à acquérir, qu’il y avait beaucoup de stéréotypes sexistes. Je trouve qu’ils existent toujours, mais beaucoup moins. En regardant ce film j’ai appris qu’il fallait une autorisation maritale pour faire du sport avant, et que l’égalité homme femme n’a pas toujours existé, les femmes ont dû se battre pour se faire entendre. Mots clés de ce film: football / rire / stéréotypes sexistes / amour / volonté Je recommande vraiment ce film, même à ceux qui n’aiment pas le football car ce film fait beaucoup réfléchir tout en faisant rire. En plus, en 2019 il y a la Coupe du Monde de football féminin!!!! »
Les filles aussi…
  • Diane Fo et Cara Chavanne, 6e: « Nous avons aimé ce film parce que c’est un film original, on ne voit pas ça tous les jours, mais il y a des longueurs. Le personnage Paul Coutard est bien joué par Max Boublil .Même si l’histoire est vraiment trop prévisible, certains dialogues étaient drôles. » – Atchapa Janagan, 5e: « J’ai aimé ce film car il défend une noble cause celle du foot féminin. Moi je trouve que les acteurs jouent bien sauf peut-être le personnage féminin principal lorsqu’elle joue au foot et qu’elle dribble tout le monde on a l’impression que ce n’est pas elle et qu’elle a été doublée par une footballeuse professionnelle ! « Foot, crampon et nichons »comme elles le disent dans leur chanson. Oui c’est un très bon film assez rigolo » «
Un thème intéressant mais mal exploité!
  • Zahra Touitou, 5e: « Ce film à pour thème « la féminisation du football en France . Le thème du film est intéressant au niveau historique, mais il est abordé de façon frivole et avec trop peu de moments sportifs et beaucoup de moments superficiels (romance amoureuse assez envahissante) ; il y a peu de suspens….J’ai été déçue globalement. La bande-annonce dévoile quasiment tous les moments attractifs du film… Le principal message délivré par le film montre le retard en France concernant l’égalité homme/femme est criant. Cette première équipe féminine a permis d’améliorer les conditions de vie des femmes à cette époque (les années 1960/1970….) avec la pratique de loisirs (féminisation des sports….), sans forcément l’autorisation des maris. Au final, ce film évoque, certes, un problème important sur la parité à cette époque, mais tel qu’il a été réalisé, il présente peu d’intérêt, à mon avis. »

    Les Filles de Reims.

    Les Filles de Reims.

Une équipe de battantes
  • Hugo Terrette, 5e : « C’est un film dans lequel on ne s’ennuie pas, il est à voir absolument. Le jeu des acteurs est riche, les costumes sont dignes des années 60. Le titre est très bien choisi. Le réalisateur a réussi à transmettre les émotions (stress, joie…). Personnellement j’ai appris que les femmes avant avaient besoin d’une autorisation martiale de leur mari pour pouvoir jouer. Vous, lecteurs(trices) du Quotidien des Jeunes je vous le recommande car c’est un chef-d’œuvre ».
  • Karim Salmaan , Grégoire Cadet et Guillaume Amolvin, 5e : « On a bien aimé ce film car il était divertissant original, avec beaucoup de rebondissements. On trouve que l’acteur Max Boublil est très bien dans son rôle de coach pour permettre aux femmes de jouer au foot. Le scénario est génial car il montre un joli combat entre les femmes et les hommes, qui faisaient preuve de misogynie. La scène qui nous a le plus marqué est le moment où Emmanuelle, la capitaine, a grondé la fédération qui refusait d’accorder des licences a son équipe. On a appris en faisant des recherches que les femmes dans les années 60 n’étaient vraiment pas l’égal des hommes ! Savez-vous que les femmes n’ont réellement le droit de porter des pantalons que depuis 2013 !! Les 4 mots auxquels on pense pour définir le film sont : magique/ drôle/ émouvant/divertissant.»

PublicitéQJ-15-euros-an

x