PublicitéQJ-15-euros-an
fessee

DR

Article précedent «

La fessée interdite

facebooktwittergoogle_plusmail

Non aux châtiments corporels ! Les adultes ont enfin compris que l’on n’arrive à rien par la peur et la violence.

Le proverbe « qui aime bien châtie bien » est faux. Et en plus, maintenant c’est illégal. En effet, l’Assemblée a adopté récemment une proposition de loi à la portée symbolique visant à interdire les « violences éducatives ordinaires ».
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a apporté un franc soutien au texte, estimant notamment qu’« on n’éduque pas par la peur ».
Selon la Fondation pour l’Enfance, 85 % des parents français ont recours à des violences dites éducatives.


PublicitéQJ-15-euros-an

x