Publicité
30 ans anniversaire conseil departemental des jeunes

(Photo G. Gui)

Le Conseil départemental des jeunes a 30 ans

facebooktwittergoogle_plusmail

Du 23 au 25 octobre, le Conseil départemental des jeunes (CDJ) célèbre ses trente années d’existence.

L’émotion était palpable hier, dans l’hémicycle du Palais de la
Source. Malgré les vacances, les 224 conseillers départementaux des jeunes ont fait le déplacement pour souffler ensemble les trente bougies du conseil départemental des jeunes (CDJ). « C’est un honneur de faire partie de cet événement exceptionnel », a déclaré Elodie Boyer, la présidence de cette instance.

Créé le 16 août 1989, le CDJ de La Réunion est le premier à avoir vu le jour sous l’égide
d’Eric Boyer, en même temps que celui de Mayenne et de l’Illeet- Vilaine, mais le « seul à avoir perduré », comme l’a rappelé Edith Pugnet, vice-présidente du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales et membre de l’Anacej (Association national des conseils d’enfants et de jeunes).

Une délégation métropolitaine,composée de membres de
l’Anacej et de conseillers départementaux juniors, était en effet invitée pour l’occasion. Parmi eux, Titouan Dupuy, 12 ans. L’élu du Tarn confie avoir été impressionné par « les belles installations» et touché par « l’accueil chaleureux » de ses homologues réunionnais.

30 ans anniversaire conseil departemental des jeunes

Titouan Dupuy, du CDJ du Tarn. (Photo G. Gui)

4 200 jeunes conseillers départementaux

La venue dans l’île est, selon lui, l’occasion de « découvrir le fonctionnement du CDJ local, vivre cet anniversaire et de débattre de sujets et de partager les expériences ». Mais aussi de jouer les touristes, notamment aujourd’hui avec la visite du Jardin botanique de Mascarins et la découverte du littoral.

Lors de la séance plénière d’ouverture, hier matin, le président du conseil départemental Cyrille Melchior a rappelé qu’en l’espace de 30 ans, ce sont 30 présidents qui se sont succédé, plus de 4 200 conseillers départementaux jeunes qui ont siégé, et plus de 130 actions qui ont été menées. Un bilan reflétant, selon lui, « l’expression d’une jeunesse engagée et réfléchie » au sein d’une « instance vivante et vivace ».

Et Cyrille Mechior d’encourager les jeunes élus à continuer de « travailler à l’unité de La Réunion, au vivre ensemble » tout en « allant plus loin parce qu’il y a trop de cloisons dans notre  société ».

30 ans anniversaire conseil departemental des jeunes

(Photo G. Gui)

Un CDJ à The Voice Kids

L’événement est aussi l’occasion pour les anciens de partager
leur témoignage et leur expérience, à l’instar de Métisse  Clain, qui a siégé au CDJ lors de la mandature 2015-2016.

Aujourd’hui inscrite en sciences économiques, sociales et juridiques au lycée Henri IV et à l’École normale supérieure de Paris, la jeune femme de 18 ans fait partie de ceux qui ont souhaité poursuivre l’aventure en créant, en 2016, le Conseil départemental des anciens. « L’année que j’ai vécue a été enrichissante, rythmée par des actions solidaires envers les personnes âgées, en situation de précarité, etc., mais aussi sur le plan humain. Quand on est jeune, on a envie de refaire le monde ! Cette expérience nous apprend à nous canaliser, à composer avec nos envies et la réalité. Elle est une transition pertinente vers notre rôle actif de citoyen ».

Si la soirée de vendredi sera placée sous le signe de la fête à la salle des fêtes de La Mare
(Sainte-Marie), elle sera aussi synonyme de solidarité. En effet, le jeune finaliste de l’émission The Voice Kids, Soan, n’est autre qu’un conseiller départemental jeune. Cyrille Melchior n’a d’ailleurs pas manqué d’encourager les jeunes élus à soutenir le chanteur en herbe par un vote.

Gaëlle GUILLOU


Publicité

x