PublicitéQJ-15-euros-an
euro orphelins
Article suivant »

Sans parents

facebooktwittergoogle_plusmail

Dans le cadre de notre partenariat avec Globe Reporters, nous publions les articles réalisés par les élèves de La Réunion. Héloïse, Alys et Abigaël de la 6e Azalée du collège Jean Albany (La Possession) se sont intéressés aux orphelins de Roumanie.

En Roumanie, environ 100 000 enfants « grandissent seuls » car leurs parents travaillent à l’étranger. Ils ont l’impression d’être abandonnés. Ils ne les voient pas pendant une année ou plus. Des assistants sociaux les accompagnent.

Il y a une association qui est consacrée aux orphelins, créée par Marion Dagen-Leroy, qui se nomme « Orphelins de Roumanie ».

Marion a aujourd’hui 46 ans. Elle a été adoptée par un couple français à 6 ans en 1982, c’est pour cela qu’elle a créé cette association .

Dans ce cadre, l’association essaye de préparer les enfants à rencontrer leur famille d’accueil, car cela peut paraître irréel et les choquer. Parfois les enfants peuvent être déçus de « l’environnement  de leurs parents » (riches ou pauvres…). Si les parents ne parlent pas roumain, des traducteurs sont là pour les aider à comprendre.

salvati copiii

Le centre Salvati Copiii se situe dans le quartier de Rahora , un quartier défavorisé de la capitale, il se trouve dans la salle de classe n°127. Le centre ouvre à 14h et ferme à 17h .Les enfants reçoivent un repas et ils font leurs devoirs aidés par des enseignants engagés par l’association.

Quand ils ont fini leurs devoirs, ils jouent aux jeux de société, font des coloriages et des activités diverses. L’association cherche à aider les enfants à s’exprimer, à communiquer avec les autres. IL y a environ 20 enfants inscrits dans le programme. La plupart des enfants et leurs parents vivent et travaillent à l’étranger.

 


PublicitéQJ-15-euros-an

x