Publicité728 Cine╠ü
chat Grillage

Heureusement, en plus de retomber sur  leurs pattes, les chats savent s'accrocher...

Article précedent «

Six doigts, sept vies?

facebooktwittergoogle_plusmail

Sains et saufs! Suite au passage de l’ouragan Irma à Key West, les 54 chats à six doigts de l’écrivain Ernest Hemingway ont ont eu peur que de mal.

 

 
Avec des vents à plus de 200km/h, Irma a dévasté l’archipel des Keys, à la pointe sud de la Floride. Mais les chats d’Ernest Hemingway, connus pour avoir six doigts, ont survécu sans accroc.
Fidèles gardiens de la maison de l’écrivain, située sur l’île de Key West, les 54 descendants de son chat à six doigts sont restés enfermés avec les gardiens des lieux, pendant que l’ouragan balayait cette basse langue de terre particulièrement vulnérable aux éléments. La solide bâtisse historique en épaisses briques, devenue résidence-musée, a résisté.

L’inquiétude était montée à l’approche de l’ouragan, lorsque malgré l’ordre d’évacuation lancé par les autorités, les responsables de la maison-musée avaient annoncé leur décision de rester. « Sauvez les chats, mettez tous les chats dans une voiture mais partez », avait  dit Mariel Hemingway, la petite-fille de l’écrivain, dans une vidéo mise en ligne.
Mais, se sentant responsable de la protection des lieux, des employés ne pouvant pas partir faute de voiture, et des fameux félins, la directrice de la maison-musée Jacque Sands a préféré rester. Les occupants ont renforcé les fenêtres de la résidence bordée d’une végétation luxuriante où le prix Nobel de littérature s’est installé en 1931, puis ont attendu l’ouragan.


Publicité728 Cine╠ü

x