Publicitébanniere-QJ-MAR-728X90
twitter
Article suivant »

Twitter: les 280 signes de la discorde

facebooktwittergoogle_plusmail

Chaque changement apporte avec lui son lot de protestations, et Twitter n’échappe pas à la règle: des « twittos » ne veulent pas du passage aux 280 caractères.

Ces irréductibles internautes, qui résistent encore et toujours aux envahisseurs en 280 signes, se sont notamment regroupés autour du mot-dièse « #140forlife », signifiant « 140 (caractères) à vie », en référence à l’ancienne taille maximale des tweets.

Ils craignent que Twitter, connu pour la brièveté de ses messages, ne soit dénaturé par ce bouleversement profond de son ADN qui a eu lieu mardi. Fini la recherche de la concision et de la précision: tout le monde pourra maintenant s’étendre en 280 signes.

Les journalistes et développeurs du site américain Slate ont même mis au point une extension téléchargeable sur le navigateur Google Chrome qui permet d' »amputer de leur surplus tous les tweets de votre [fil d’actualité] qui excèdent l’ancienne limite ».

twitter

Les utilisateurs qui ont téléchargé ce « plug-in », sobrement intitulé « 140 », voient donc les messages réduits à 140 caractères, jusqu’à ce que Twitter « trouve un moyen de rendre l’extension obsolète », craint Slate.

Pour J.K. Rowling, « Twitter a détruit sa raison d’être »

J.K. Rowling, celle qui a créé Harry Potter, s’est mêlée de cette querelle des Anciens et des Modernes à l’heure des réseaux sociaux: « Twitter a détruit sa raison d’être. Le but, selon moi, était de voir à quel point les gens pouvaient être inventifs sur cette plate-forme concise #Twitter280characters ».

En Allemagne, où la mini-révolution pourrait être appréciée en raison de la longueur des mots, le porte-parole du gouvernement a appelé l’écrivain russe Anton Tchekhov à la rescousse: « Tchekov: « La brièveté est soeur du talent ». Valable aussi sur Twitter ».


Publicitébanniere-QJ-MAR-728X90

x