Publicité
watt-worm-pile-57613_960_720
Article suivant »

Des vers marins aident la médecine

facebooktwittergoogle_plusmail

Les vers marins servent d’appâts pour la pêche à la ligne. Mais on vient de leur découvrir des pouvoirs médicaux insoupçonnés.  Du coup, une société bretonne les élève par millions.

 
Non seulement un vertébré peut vivre avec le sang d’un invertébré marin, mais en plus le ver marin peut nous sauver: en effet, son hémoglobine peut transporter 40 fois plus d’oxygène des poumons vers les tissus de l’organisme que l’hémoglobine humaine. Cela permet donc de conserver plus longtemps les organes à transplanter. En plus, l’hémoglobine est compatible avec tous les groupes sanguins.

Aquastream, société bretonne spécialisée dans la commercialisation d’oeufs et larves de poisson, a créé le premier élevage de vers marins, afin d’assurer l’approvisionnement en hémoglobine.

Lorsqu’ils atteignent  5mm, ils sont transportés sur un site de grossissement en Vendée, qui les utilise en test à des fins thérapeutiques.

En 2016, Aquastream a livré plus de 1,3 million de vers marins juvéniles et réalisé un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros.
Pour le biologiste Grégory Raymond, « les propriétés des hémoglobines extracellulaires extraites des annélides marins permettent d’envisager le développement de nombreuses applications comme la préservation de greffon, la régénération osseuse ou un sang universel ».


Publicité

x