PublicitéQJ-juin-juillet
eloquence teat champ fleuri

Yeva Avrillon-Labarrere et Mary Pompée iront en juillet participer au concours national d'éloquence. (DR)

Yeva et Mary remportent le concours d’éloquence

facebooktwittergoogle_plusmail

La rédaction du QJ s’excuse, elle a pris elle aussi quelques jours de vacances. Mais la voici de retour. Petit rattrapage de l’actualité du mois de mai avec un retour sur la finale du concours départemental d’éloquence, remportée par Yeva Avrillon-Labarrere du lycée Moulin Joli et par Mary Pompée du lycée Levavasseur.

A l’annonce de leurs noms, Yeva Avrillon-Labarrere du Lycée Moulin Joli de La Possession (2ème prix) et Mary Pompée du Lycée Levavasseur de Saint-Denis (lauréate du concours) n’ont pu cacher leur émotion, rapporte l’équipe du Téat Champ Fleuri dans son communiqué de presse . Soutenues et acclamées par leurs familles, amis, professeurs, camarades de classe, elles sont montées sur scène et ont prononcé une ultime fois leur discours, avec le même engagement et la même ténacité qu’à leurs débuts.

Mary Pompée se confiait juste avant le début de la soirée : « J’ai toujours été fascinée par l’art de la parole, j’ai décidé de participer au concours pour me surpasser. Pour moi, il est important pour la jeunesse réunionnaise de s’impliquer dans des sujets tels que l’écologie et le vivre-ensemble. »

La 2e édition du concours d’éloquence portait sur le thème du développement durable et du vivre ensemble. 14 lycéens se sont hissés en finale parmi les 90 auditionnés. Le 7 mai, les élèves se sont affrontés sur la scène du Téat Champ Fleuri, devant plus de 900 personnes.

Le concours national à Paris en juillet

Le concours était organisé par Annick Vitry et Florentine Barbaudy de l’association Jeunes Aujourd’hui Pour demain. Cette année, un partenariat s’est tissé avec Eloquentia qui organise en juillet à Paris le Concours national d’éloquence des lycées.

Mary et Yeva, les deux lauréates, s’envoleront ainsi pour Paris en juillet pour défendre les couleurs de La Réunion. Un challenge pour les lycéennes mais aussi pour la très jeune association qui dispose de peu de moyens. Pour cette raison, Annick Vitry et Florentine Barbaudy font appel au soutien du public: « nos candidates vont avoir besoin de soutien, et nous avons très envie d’offrir aux 14 finalistes de cette année, la possibilité de faire le voyage avec elles. C’est pourquoi nous envisageons un voyage d’une semaine du 9 au 18 juillet 2019 avec tous les lauréats. »

Les organisatrices souhaitent ainsi permettre aux 14 finalistes réunionnais de pouvoir assister au concours national mais aussi organiser par la même occasion un voyage d’étude citoyen pour notamment « découvrir les lieux de la République où la parole prend racine. »

Pour les soutenir: www.helloasso.com/associations/jeunes-aujourd-hui-pour-demain/collectes/voyage-des-laureats-du-concours-d-eloquence-2018-2019-a-paris


PublicitéQJ-juin-juillet

x